Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé
Honeysuckle by Emile Gallé

Honeysuckle 1910

Emile Gallé

Verre
17 ⨯ 10 cm
€ 1.550

Het Ware Huis

  • Sur l'oeuvre d'art
    Dikwandige cameo geëtste vaas van Emile Gallé, met een decor van Kamperfoelie. Door de melkachtig witte ondergrond met licht kleurverloop naar boven en naar onder toe komt de oranje rode laag met de voorstelling van bloemen, ranken en blaadjes mooi en fris uit. Omdat het glas in dit geval zo dik is, en omdat er gebruik is gemaakt van een opaliserende onderlaag, ontstaat er een prachtig licht effect.
  • Sur l'artiste

    Emile Gallé était un artiste français du verre, du bois et de la céramique. Après plusieurs apprentissages dans diverses villes européennes, Weimar et Meisenthal entre autres, Emile Gallé devient associé de l'entreprise de décoration de verre et de faïence de son père en 1867.

    Dix ans plus tard, il reprend l'entreprise familiale et étend ses activités à l'ébénisterie en 1885. Auparavant reconnu à l'Exposition d'argile et de verre en 1884, Emile Gallé a été honoré à l'Exposition universelle de Paris de 1889 avec trois récompenses pour ses céramiques, ses verreries et ses meubles. Malheureusement, et au grand regret d'Emile Gallé, le travail de la céramique n'était plus populaire parmi le public, il se concentra donc sur la verrerie, un domaine dans lequel il développa et créa de nouveaux procédés de fabrication.

    Ses recherches aboutirent à l'enregistrement de deux brevets en 1898, dont l'un concernait la marqueterie de verre et l'autre la finition du verre. Son travail exprime à travers de multiples références ses divers intérêts, dans lesquels la nature joue un rôle dominant, mais pas exclusif.

    Ses engagements patriotiques et politiques se sont mieux exprimés lors des Expositions Universelles de Paris de 1889 et 1900 dans des pièces telles que La Table du Rhin (qui appelle au retour de l'Alsace-Lorraine en France) et l'installation spectaculaire des sept pichets Marjolaine (pour la réhabilitation de Dreyfus).

    Impliqué très tôt dans le renouveau des arts décoratifs, Emile Gallé distribue dans ses entrepôts français, allemands et anglais un travail de grande série de qualité grâce à l'industrialisation de la production. En 1901, il est le fondateur et le premier président de l’Ecole de Nancy, l’Alliance Provinciale des Industries d’Art.

Êtes-vous intéressé par l'achat de cette oeuvre?

Artwork details